CHARLES-II-le-BOITEUX d' ANJOU

ROI de NAPLES - ROI de JÉRUSALEM

Homme - (~ 1254 - 6 mai 1309)

Notes

==
décédé ~55 ans
==
de wikipédia
==
Charles II d'Anjou, dit le Boiteux,

né vers 1254, mort le 6 mai 1309 à Naples,

est le fils de Charles Ier d'Anjou et de Béatrice de Provence.

Il est titré dès sa naissance prince de Salerne, puis, après la mort de ses parents,
roi de Naples (ou Sicile Péninsulaire),
comte de Provence,
d'Anjou et du Maine de 1285 à 1309.
====


Biographie

À la mort de sa mère, il devient comte de Provence.
Après les Vêpres Siciliennes, il rejoint son père à Naples et assume la régence pendant que son père se rend en France pour armer une flotte.
En 1284, au cours d'un engagement contre la flotte aragonaise, commandée par Roger de Lauria, il est fait prisonnier et reste captif à Barcelone pendant quatre ans.

À la mort de son père, il est toujours en captivité.

Libéré le 8 novembre 1288, il se fait couronner roi de Naples le 29 mai 1289 en la cathédrale de Rieti.

Il s'efforce sans succès de reconquérir la Sicile, perdue par son père, mais il gouverne ses peuples avec plus de douceur et de sagesse que ce dernier.
Malgré les pressions belliqueuses du pape Nicolas V et du comte d'Artois, il renonce à la lutte pour la Sicile, et conclut une trêve en 1289 avec l'Aragon par le traité de paix de Caltabellotta. Par ce traité, signé le 31 août 1302, il abandonne l'île à Frédéric d'Aragon et lui donne sa fille Éléonore en mariage.

Il meurt en 1309, laissant le trône à son fils Robert, dit le Sage.

Un autre de ses fils, Charles Martel de Hongrie, dispute le trône de Hongrie à André III.
==============

Titres

Roi de Naples de 1285 à 1309
roi de Jérusalem
Comte d'Anjou de [1285 à 1290.
Comte du Maine de 1285 à 1290.
Comte de Provence
Comte de Forcalquier
==

Mariage et descendance

Il épouse en 1270 Marie de Hongrie (v. 1257-1323),
fille d'Étienne V, roi de Hongrie
et d'Élisabeth, fille de Sheihan, khan des Coumans.

Ils ont eu quatorze enfants :

1.= Charles Martel (1271 † 1295), roi titulaire de Hongrie

2.= Marguerite (v.1273 † 1299), comtesse d'Anjou et du Maine,
mariée en 1290 à Charles de Valois (1270 † 1325)

3.= Louis (1274 † 1297), franciscain, évêque de Toulouse

4.= Robert le Sage (1277 † 1343), roi de Naples

5.= Philippe Ier de Tarente (1278 † 1332), prince de Tarente et d'Achaïe

6.= Blanche (1280 † 1310), mariée en 1295 à Jacques II (1267 † 1327) roi d'Aragon

7.= Raymond Berenger (1281 † 1307) comte d'Andria

8.= Jean (1283 † ), prêtre

9.= Tristan (1284 † 1286)

10.= Éléonore (1289 † 1341),
mariée en 1302 à Frédéric II (1272 † 1336), roi de Sicile

11.= Marie (1290 † 1347),
mariée en 1304 à Sanche Ier (1276 dagger; 1324), roi de Majorque,
puis en 1326 à Jacques de Ejerica (1298 † 1335)

12.= Pierre (1292 † 1315), comte de Gravina

13.= Jean de Durazzo (1294 † 1336), duc de Durazzo, prince d'Achaïe

14.= Béatrice (1295 † 1321),
mariée en 1305 à Azzo VIII d'Este († 1308),
puis en 1309 à Bertrand des Baux († 1351), comte d'Andria

==
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_II_d%27Anjou


Père : CHARLES-I d' ANJOU
Mère : BÉATRICE DE-PROVENCE

Conjoint 1 : MARIE DE-HONGRIE
  1. +MARGUERITE d' ANJOU-SICILE

                                                                 _PHILIPPE-II -AUGUSTE ROI de FRANCE _________
                                                                | (1165 - 1223)x1180                          
                         _LOUIS-VIII LE LION ROI de FRANCE _____|
                        | (1187 - 1226)x1200                    |
                        |                                       |_ISABELLE DE-HAINAUT ________________________
                        |                                         (1170 - 1190)x1180                          
 _CHARLES-I d' ANJOU ___|
| (1227 - 1285)x1246    |
|                       |                                        _ALPHONSE-VIII ROI de CASTILLE-ET-de-TOLÈDE _
|                       |                                       | (1155 - 1214)x1177                          
|                       |_BLANCHE DE-CASTILLE __________________|
|                         (1188 - 1252)x1200                    |
|                                                               |_ALIÉNOR d' ANGLETERRE ______________________
|                                                                 (1161 - 1214)x1177                          
|
|--CHARLES-II-le-BOITEUX d' ANJOU 
|  (1254 - 1309)x1265
|                                                                _____________________________________________
|                                                               |                                             
|                        _RAYMOND-BÉRENGER-V COMTE-de-PROVENCE _|
|                       | (1199 - 1245)x1219                    |
|                       |                                       |_____________________________________________
|                       |                                                                                     
|_BÉATRICE DE-PROVENCE _|
  (1231 - 1267)x1246    |
                        |                                        _____________________________________________
                        |                                       |                                             
                        |_BÉATRICE DE-SAVOIE ___________________|
                          (1198 - 1266)x1219                    |
                                                                |_____________________________________________
                                                                                                              

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

GUILLAUME-CLITON COMTE-de-FLANDRE

Homme - (25 octobre 1102 - 28 juillet 1128)

Notes

photo:
Le Beffroi-(Flandre)
==
===========
Descendant de: CHARLEMAGNE - ROI des FRANCS - EMPEREUR D'OCCIDENT (11°-12°(4 fois) Génération)
====
Descendant de: HRÔLF-ROLLON CHEF VIKING CONTE de ROUEN - 1°-DUC de NORMANDIE (7°(2 fois) Génération)
==
DÉCÉDÉ à 25 ans
==
Voici ce que dit le wikipédia
=

Guillaume de Normandie dit Guillaume Cliton
(25 octobre 1102 – Alost, 28 juillet 1128),
comte de Flandre de 1127 à 1128,
revendiqua le duché de Normandie et le trône du Royaume d'Angleterre.

Cliton est l'équivalent en latin médiéval du terme vieil anglais aetheling, qui servait à désigner les princes des familles royales qui étaient susceptibles d'accéder à la royauté.
=

Biographie [modifier]

Enfance [modifier]
Il est le fils du duc de Normandie Robert Courteheuse (v. 1053-1134) et de Sybille de Conversano († 1103), petit-fils de Guillaume le Conquérant (v. 1027-1087) et de Mathilde de Flandre († 1083), elle-même fille du comte Baudouin V et d'Adèle de France. Il est donc le cousin du comte Charles Ier de Flandre, son prédécesseur, mort assassiné, sans enfant.

Après la défaite et la capture de son père par son frère le roi d'Angleterre Henri Ier Beauclerc à la bataille de Tinchebray (28 septembre 1106), le jeune Guillaume tombe entre les mains du roi, son oncle. Henri Ier le confie à la garde au comte d'Arques, Hélias de Saint-Saëns, qui a épousé une demi-sœur de Guillaume, une fille naturelle du duc Robert Courteheuse[1].

À partir de 1109, son oncle Henri Ier est en conflit ouvert avec le roi de France Louis VI le Gros et ses alliés angevins. Guillaume Cliton devient donc un enjeu d'importance, car sa revendication au duché de Normandie est plus légitime que celle d'Henri Ier. Le roi décide donc de le faire arrêter vers 1109-1110[1]. Mais avec la complicité d'Hélias, le jeune homme s'enfuie de Normandie et se réfugie auprès de divers princes opposés à Henri Ier[1]. Bientôt, les barons normands mécontents et les ennemis d'Henri Ier forment une coalition qui revendique le duché de Normandie pour Guillaume[1]. Cette revendication sert de prétexte à Louis VI de France, Foulque V d'Anjou et Baudouin VII de Flandre pour s'opposer au roi anglais dont la puissance effraie. En 1113, Louis et Foulques, défaits militairement, concluent des traités très favorables pour Henri, lui reconnaissant ses droits sur la Normandie[1]. Peu après, Henri solidifie encore plus la paix en négociant les fiançailles de son fils Guillaume Adelin avec Mathilde, une fille du comte d'Anjou[1].

Exil [modifier]
Entretemps, Guillaume Cliton s'est réfugié à la cour de Flandre, auprès du comte Baudouin VII[1]. Il l'aurait rejoint à l'âge de 13 ans, et aurait été adoubé à 16[1]. À partir de 1114, le comte de Flandre mène des raids en Normandie en soutien de son protégé[1]. À partir de 1117, ses raids dans le nord-est reçoivent un certain soutien local[1]. Certains barons se déclarent alors ouvertement pour Guillaume Cliton, et bientôt le roi de France et le comte d'Anjou brisent la paix établie depuis 1113[1]. Entre les étés 1118 et 1119, Henri Ier est en guerre ouverte contre cette coalition d'ennemis. C'est la période la plus difficile de son règne. Mais le souverain prend le dessus après la mort au combat du comte de Flandre, la paix arrangée avec le comte d'Anjou par le mariage de leurs enfants, et la lourde défaite infligée au roi de France à la bataille de Brémule (20 août 1119)[1]. En Normandie, la rébellion est matée. Ses espoirs envolés, Guillaume Cliton rencontre Henri Ier en octobre 1119, pour lui demander de libérer son père, promettant de s'exiler tous deux à Jérusalem[1]. Doutant de sa parole, Henri refuse. Néanmoins, il cherche à l'attirer à sa cour en lui promettant un statut équivalent à celui d'un comte avec autorité sur trois comtés[1]. Guillaume Cliton refuse et reste en exil[1]. En 1120, les rois français et anglais concluent un nouveau traité favorable à Henri Ier[1].

Seconde rébellion normande [modifier]
La cause de Guillaume renaît avec la mort de Guillaume Adelin[1], le fils et héritier d'Henri Ier, dans le naufrage de la Blanche-Nef, le 25 novembre 1120. En 1123, il obtient la main de Sybille, une fille cadette de Foulque V d'Anjou[1]. Un nouveau noyau de supporteurs se forme en Normandie[1]. Au cours de cette année et de la suivante, il s'ensuit une révolte en sa faveur menée par Amaury III de Montfort, le comte d'Évreux, et Galéran IV, le comte de Meulan[1]. Mais cette rébellion est matée le 25 mars 1124, lorsque les officiers militaires de la maison royale, notamment Ranulf le Meschin, le comte de Chester, capturent ses meneurs dans une embuscade près de Bourgtheroulde[1]. Poursuivant avec acharnement son ennemi, Henri Ier obtient même du pape l'annulation du mariage de Guillaume Cliton pour cause de consanguinité[1].

Comte de Flandre [modifier]
En janvier 1127, Louis VI de France décide de lui arranger un mariage avec Jeanne de Montferrat, une demi-sœur d'Adèle de Savoie, son épouse[1]. Il lui confie aussi le Vexin français et décide de le soutenir de tout son poids, maintenant que Henri Ier a décidé de faire reconnaître sa fille Mathilde l'Emperesse comme son héritière[1]. Immédiatemment, Cliton franchit la frontière normande et assiège la forteresse de Gisors et revendique à nouveau le duché[1].

Charles le Bon est assassiné durant une messe, le 2 mars 1127, et ne laisse aucun héritier. Étant le petit-fils de Mathilde de Flandre et l'arrière-petit-fils de Baudouin V de Flandre, Guillaume revendique alors, avec la bénédiction et l'appui de son beau-frère Louis VI, le comté de Flandre[1]. En dépit des droits du comte Baudouin IV de Hainaut, et en présence des barons flamands rassemblés le 23 mars 1127 à Arras, Louis VI, en tant que suzerain, intervient et impose l'investiture du comté de Flandre à Guillaume. Le roi de France montre sa force en mettant le siège devant Lille puis, le 6 avril 1127, se rend à Bruges pour assister aux mutuelles prestations de serments du nouveau comte et de ses barons[2]. Guillaume, en promettant notamment l’abolition du tonlieu et du cens, jure de respecter les lois et les privilèges des villes[2]. C'est à ce moment là que Saint-Omer reçoit une charte communale (14 avril 1127)[2].

Cependant la partie n’est pas jouée, puisque, outre Baudouin IV de Hainaut qui s’empare d’Audenarde[3], les prétendants au titre sont nombreux. On compte sur cette liste : Guillaume d'Ypres, petit-fils de Robert Ier de Flandre par les mâles, mais d’une branche naturelle ; Thierry d'Alsace, également petit-fils de Robert Ier de Flandre par sa mère Gertrude de Flandre ; Arnoul de Danemark, fils aîné de la sœur de Charles le Bon. Guillaume défait d’abord Arnoul de Danemark, retranché dans Saint-Omer ; puis, aidé de Louis VI, vainc Guillaume d’Ypres et Baudouin IV[3].

Son expérience militaire ne lui sert guère dans cette Flandre où la société change rapidement avec le développement de l'industrie de la laine[2]. Guillaume Cliton se rend rapidement odieux à ses nouveaux sujets : non seulement il ne respecte ni ses engagements, ni même ses serments, mais en plus il lève de nouveaux impôts sur les marchés (tonlieux) et de nouvelles redevances sur les maisons (cens), qu’il fait récolter par le violence[4]. Le comte projette toujours de reconquérir la Normandie et agit classiquement en féodal. C’est sans compter sur la réaction des villes, de plus en plus florissantes, très soucieuses de leur liberté. Qui plus est, Guillaume ne donne pas les signes d’une vie chrétiennement irréprochable[réf. nécessaire].

Des émeutes éclatent à Saint-Omer et à Lille, après l’arrestation le 1er août 1127 d’un de ses serfs sur la place de Lille en pleine foire (ce qui est interdit)[4]. Le 17 septembre suivant c'est la commune de Bruges qui gronde. Ces révoltes sont alors matées et le comte Guillaume exige une lourde amende[réf. nécessaire]. Mais il ne peut empêcher Gand et Bruges de reconnaître Thierry d’Alsace comme comte[3]. En 1128, c’est toute la Flandre impériale qui se rallie au Lorrain, tout comme la majorité des barons de la Flandre royale, appuyés en sous-main par le roi Henri Ier d’Angleterre, qui exploite ces tensions[2]. Louis VI fait lancer l’interdit sur la Flandre, excommunier Thierry d'Alsace, et assiège Lille où ce dernier s’est enfermé[3]. Mais il se retire rapidement, car Henri Ier a amassé une armée au château d'Épernon[1]. Après avoir levé le siège de Lille le 21 mai 1128, Guillaume, appuyé par Godefroid le Barbu, remporte la victoire à Tielt ainsi qu’au château d’Oostkamp[3] et encercle Thierry à Alost où l’a conduit sa fuite de Lille.

C’est là que le 27 juillet 1128, Guillaume est atteint d’un trait d’arbalète et meurt peu après. Il ne laisse aucun enfant et Thierry d'Alsace récupère la Flandre.




Précédé par Guillaume Cliton Suivi par
Charles Ier de Flandre Comte de Flandre
1127-1128
Thierry d'Alsace

Voir aussi [modifier]
Comte de Flandre
Notes et références [modifier]
? a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z et aa C. Warren Hollister, « William (1102–1128) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
? a, b, c, d et e R.C. Van Caenegem, Introduction historique in Le meurtre de Charles Le Bon, édition du Fonds Mercator, Anvers, 1978.
? a, b, c, d et e Edward Le Glay, d'après Galbert de Bruges, Histoire des comtes de Flandre jusqu'à l'avènement de la maison de Bourgogne, tome premier, Paris, au Comptoir des imprimeurs-unis, MDCCCXLIII.
? a et b Galbert de Bruges
Sources [modifier]
C. Warren Hollister, « William (1102–1128) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
Bibliographie [modifier]
Le meurtre de Charles le Bon, de Galbert de Bruges, traduit du latin par J. Gengoux, Fonds Mercator - Anvers, 1978. (ISBN 9061530989).
Sandy Burton Hicks, « The Impact of William Clito upon the Continental Policies of Henry I of England », Viator, vol. 10 (1979), p. 1-21.
John Le Patourel, « The Norman Succession, 996-1135 », The English Historical Review, vol. 86, n°339 (avril 1971), p. 225-250.
Portail de la Flandre Portail du Moyen Âge central
Ce document provient de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Guillaume_Cliton ».

Dernière modification de cette page le 9 octobre 2009 à 16:54.
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
===================

ALOST
=====
Alost (en néerlandais Aalst et en flamand Olsjt)

est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu d'arrondissement en Province de Flandre-Orientale sur la Dendre.

Elle se trouve à mi-chemin entre Bruxelles et Gand (dans la zone la plus densément peuplée de Belgique), et est le centre d'une conurbation (avec les communes de Erpe-Mere, Haaltert et Lede) comptant environ 130.000 habitants.
======



Père : ROBERT-II-COURTEHEUSE DUC-de-NORMANDIE
Mère : SYBILLE DE-CONVERSANO


                                                                                       _ROBERT-I-le-MAGNIFIQUE DUC-de-NORMANDIE _
                                                                                      | (1010 - 1035)x1026                       
                                           _GUILLAUME-le-CONQUÉRANT DUC-de-NORMANDIE _|
                                          | (1027 - 1087)x1050                        |
                                          |                                           |_ARLETTE DE-FALAISE ______________________
                                          |                                             (1010 - 1050)x1026                       
 _ROBERT-II-COURTEHEUSE DUC-de-NORMANDIE _|
| (1051 - 1134)x1100                      |
|                                         |                                            _BAUDOUIN-V COMTE-de-FLANDRE _____________
|                                         |                                           | (1012 - 1067)x1028                       
|                                         |_MATHILDE DE-FLANDRE ______________________|
|                                           (1031 - 1083)x1050                        |
|                                                                                     |_ADÉLAÏDE DE-FRANCE ______________________
|                                                                                       (1009 - 1079)x1028                       
|
|--GUILLAUME-CLITON COMTE-de-FLANDRE 
|  (1102 - 1128)
|                                                                                      __________________________________________
|                                                                                     |                                          
|                                          _GODEFROI DE-CONVERSANO ___________________|
|                                         | (1050 - 1120)                             |
|                                         |                                           |__________________________________________
|                                         |                                                                                      
|_SYBILLE DE-CONVERSANO __________________|
  (1080 - 1103)x1100                      |
                                          |                                            __________________________________________
                                          |                                           |                                          
                                          |___________________________________________|
                                                                                      |
                                                                                      |__________________________________________
                                                                                                                                 

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

ADÈLE DE-BETUWE

Ép.= Henri-II, Comte De-Louvain et de Bruxelles

Femme - (~ 1040 - ~ 1110)

Notes

===
gm=A
gm=Z
imp4L
==

==================

Mariage et enfants [modifier]

Il épousa une comtesse Adèle, d'une origine inconnue
(peut-être une fille d'un comte de Teisterbant[1]).
==
Ils ont eu comme descendance :

1.= Henri III († 1095),
comte de Louvain et de Bruxelles, landgrave de Brabant à partir de 1085/1086.

2.= Godefroy Ier (1060 † 1139),
comte de Louvain et de Bruxelles, landgrave de Brabant et duc de Basse-Lotharingie.

3.= Albéron († 1128), évêque de Liège

4.= Ide (1077 † 1107/1139), mariée en 1084 à Baudouin II († 1098), comte de Hainaut
=====================================

Conjoint 1 : HENRI-II COMTE-de-LOUVAIN-ET-de-BRUXELLES
  1.  HENRI-III COMTE-de-LOUVAIN-ET-de-BRUXELLES
  2. +GODEFROY-I COMTE -de-LOUVAIN
  3. +IDE DE-LOUVAIN

       __
      |  
    __|
   |  |
   |  |__
   |     
 __|
|  |
|  |   __
|  |  |  
|  |__|
|     |
|     |__
|        
|
|--ADÈLE DE-BETUWE 
|  (1040 - 1110)x1060
|      __
|     |  
|   __|
|  |  |
|  |  |__
|  |     
|__|
   |
   |   __
   |  |  
   |__|
      |
      |__
         

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

ADÉLAÏDE DE-HABSBOURG

CO-REINE de FRANCE

Femme - (~ 863 - ~ 933) Père : EBERHARD-III DE-HABSBOURG

Conjoint 1 : LOUIS-III ROI de FRANCE

                                 __
                                |  
                              __|
                             |  |
                             |  |__
                             |     
 _EBERHARD-III DE-HABSBOURG _|
| (0830 - 0900)              |
|                            |   __
|                            |  |  
|                            |__|
|                               |
|                               |__
|                                  
|
|--ADÉLAÏDE DE-HABSBOURG 
|  (0863 - 0933)x0879
|                                __
|                               |  
|                             __|
|                            |  |
|                            |  |__
|                            |     
|____________________________|
                             |
                             |   __
                             |  |  
                             |__|
                                |
                                |__
                                   

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

THOMASSE DE-la-HAYE

ANCÊTRE des PINEL au CANADA (par son fils NICOLAS)

Femme - (~ 1580 - ~ 1650)

Notes

==
9° Grand-Mère de: ÉMILE NELLIGAN = POÈTE QUÉBÉCOIS
==

Conjoint 1 : JEAN PINEL-DIT-BELLEFLEUR
  1. +NICOLAS PINEL-DIT-BELLEFLEUR

       __
      |  
    __|
   |  |
   |  |__
   |     
 __|
|  |
|  |   __
|  |  |  
|  |__|
|     |
|     |__
|        
|
|--THOMASSE DE-la-HAYE 
|  (1580 - 1650)x1600
|      __
|     |  
|   __|
|  |  |
|  |  |__
|  |     
|__|
   |
   |   __
   |  |  
   |__|
      |
      |__
         

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

MADELEINE JAHAN

9° Grand-Mère de Zénaïde - Ép.= Robert-père Mesange

Femme - (~ 1582 - ~ 1642) Conjoint 1 : ROBERT-père MÉSANGE
  1. +ROBERT MÉSANGE

       __
      |  
    __|
   |  |
   |  |__
   |     
 __|
|  |
|  |   __
|  |  |  
|  |__|
|     |
|     |__
|        
|
|--MADELEINE JAHAN 
|  (1582 - 1642)x1602
|      __
|     |  
|   __|
|  |  |
|  |  |__
|  |     
|__|
   |
   |   __
   |  |  
   |__|
      |
      |__
         

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

MADELEINE MORIN-DIT-BOUCHER

St-François de Montmagny - Ste-Marie de Beauce - Ép=Jacques Gagné

Femme - (~1762 - ~1832)

Notes

=====
3° Grand-Mère d'Alonzo
=====

Père : JEAN-BAPTISTE MORIN-DIT-BOUCHER
Mère : FÉLICITÉ LEMIEUX

Conjoint 1 : JACQUES GAGNÉ
  1. +JOSETTE GAGNÉ

                                                                          _PIERRE-père MORIN-DIT-BOUCHER ___________
                                                                         | (1616 - 1690)x1660                       
                                    _PIERRE-fils MORIN-DIT-BOUCHER ______|
                                   | (1662 - 1741)x1682                  |
                                   |                                     |_MARIE MARTIN ____________________________
                                   |                                       (1639 - 1714)x1660                       
 _JEAN-BAPTISTE MORIN-DIT-BOUCHER _|
| (1702 - 1771)x1739               |
|                                  |                                      _JEAN-PIERRE-DION-GUYON CHIASSON _________
|                                  |                                     | (1627 - 1697)x1652                       
|                                  |_FRANÇOISE CHIASSON _________________|
|                                    (1662 - 1732)x1682                  |
|                                                                        |_JEANNE BERNARD __________________________
|                                                                          (1632 - 1683)x1652                       
|
|--MADELEINE MORIN-DIT-BOUCHER 
|  (1762 - 1832)x1782
|                                                                         _LOUIS-père LEMIEUX ______________________
|                                                                        | (1652 - 1693)x1682                       
|                                   _LOUIS-fils LEMIEUX _________________|
|                                  | (1683 - 1753)x1705                  |
|                                  |                                     |_MADELEINE COTÉ __________________________
|                                  |                                       (1663 - 1689)x1682                       
|_FÉLICITÉ LEMIEUX ________________|
  (1720 - 1790)x1739               |
                                   |                                      _CHARLES-THOMAS FORTIN-DIT-BELLEFONTAINE _
                                   |                                     | (1656 - 1735)x1681                       
                                   |_GENEVIÈVE FORTIN-DIT-BELLEFONTAINE _|
                                     (1686 - 1763)x1705                  |
                                                                         |_XAINTE CLOUTIER _________________________
                                                                           (1661 - 1725)x1681                       

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

ENGELTRUDE d' ORLÉANS

Ép.= Aubry De-Gâtinais

Femme - (~ 825 - ~ 895) Père : EUDES COMTE-d'ORLÉANS
Mère : ENGELTRUDE DE-FÉZENSAC

Conjoint 1 : AUBRY DE-GÂTINAIS
  1.  BOUCHARD DE-GÂTINAIS
  2. +AUBRY DE-GÂTINAIS

                                                             _GÉROLD-I COMTE-de-VINTZGAU _
                                                            | (0725 - 0786)x0755          
                           _ADRIEN COMTE-d'ORLÉANS _________|
                          | (0760 - 0821)x0785              |
                          |                                 |_EMMA d' ALÉMANIE ___________
                          |                                   (0730 - 0786)x0755          
 _EUDES COMTE-d'ORLÉANS __|
| (0785 - 0834)x0810      |
|                         |                                  _____________________________
|                         |                                 |                             
|                         |_WALDRADE DE-WORMSGAU ___________|
|                           (0765 - 0835)x0785              |
|                                                           |_____________________________
|                                                                                         
|
|--ENGELTRUDE d' ORLÉANS 
|  (0825 - 0895)x0845
|                                                            _GÉRARD-1er COMTE-de-PARIS __
|                                                           | (0745 - 0778)x0760          
|                          _LEUTHARD-I COMTE-de-FÉZENSAC ___|
|                         | (0765 - 0835)x0790              |
|                         |                                 |_ROTRUDE d' AUSTRASIE _______
|                         |                                   (0745 - 0815)x0760          
|_ENGELTRUDE DE-FÉZENSAC _|
  (0795 - 0865)x0810      |
                          |                                  _____________________________
                          |                                 |                             
                          |_GRIMHILDE COMTESSE-de-FÉZENSAC _|
                            (0770 - 0840)x0790              |
                                                            |_ ___________________________
                                                                                          

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

JEAN-Fils VALLIÈRES-(7-P)

5° Gr.Père = Zénaïde 1°= Marie Fiset-(8) - 2°= M.Anne Leclerc

Homme - (20 janvier 1704 - ~ 1774)

Notes

==
1° MARIAGE à 22 ANS
2° MARIAGE à 56 ANS
===

Père : JEAN-PIERRE VALLIÈRES-(7-P)
Mère : CLAIRE BEAUCHER-(MORENCY)

Conjoint 1 : MARIE FISET
  1. +PHILIPPE VALLIÈRES-(7-P)

                                                                     _LOUIS DE-VALLIÈRE __________
                                                                    | (1600 - 1685)x1625          
                                _PIERRE VALLIÈRE ___________________|
                               | (1648 - 1681)x1670                 |
                               |                                    |_PERRINE FOURNIER ___________
                               |                                      (1605 - 1652)x1625          
 _JEAN-PIERRE VALLIÈRES-(7-P) _|
| (1679 - 1735)x1700           |
|                              |                                     _PIERRE LAGOUE ______________
|                              |                                    | (1615 - 1685)x1640          
|                              |_ANNE LAGOUE _______________________|
|                                (1649 - 1728)x1670                 |
|                                                                   |_MARIE BOISCOCHIN ___________
|                                                                     (1615 - 1685)x1640          
|
|--JEAN-Fils VALLIÈRES-(7-P) 
|  (1704 - 1774)x1726
|                                                                    _ANTOINE BEAUCHER-(MORENCY) _
|                                                                   | (1595 - 1648)x1620          
|                               _GUILLAUME-Père BEAUCHER-(MORENCY) _|
|                              | (1630 - 1687)x1656                 |
|                              |                                    |_MARGUERITE GUILLEBERT ______
|                              |                                      (1600 - 1661)x1620          
|_CLAIRE BEAUCHER-(MORENCY) ___|
  (1668 - 1707)x1700           |
                               |                                     _PIERRE PARADIS _____________
                               |                                    | (1604 - 1675)x1631          
                               |_MARIE PARADIS _____________________|
                                 (1642 - 1708)x1656                 |
                                                                    |_BARBE GUYON-DUBUISSON ______
                                                                      (1617 - 1700)x1631          

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.

CONRAD-I WELF-de-BOURGOGNE

Ép.= Adélaïde D'ALSACE

Homme - (~ 800 - ~ 870)

Notes

===
34° grand-père = Zénaïde
35° grand-père = Alonzo
===
Voici ce que dit le wikipédia
==
Création du duché [modifier]
Le duché de Bourgogne
(en francoprovençal Borgogne)
est fondé au IXe siècle en 880 à partir du Royaume de Bourgogne,
par les rois carolingiens
Louis III de France
et
Carloman II de France
et les membres princiers de leur famille qui se partagent l'Empire carolingien de Charlemagne dont ils ont hérité.

Ils féodalisent tous les royaumes carolingiens de France en duchés et comtés féodaux vassaux des rois de France.

Richard II de Bourgogne (dit Richard le Justicier) est nommé marquis puis premier duc de Bourgogne et un des six pairs laïcs primitifs de France par son suzerain le roi Louis III de France.

Le duché de Bourgogne est lui même suzerain des comtés vassaux de Bourgogne suivants :

Comté de Châlon sur Saone, Comté de Charolais, Comté du Mâcon, Comté d'Autun, Comté de Nevers, Comté d'Avallon, Comté de Sancerre, Comté de Tonnerre, Comté de Senlis, Comté d'Auxerre, Comté de Sens, comté de Troyes, Comté d'Auxonne, Comté de Bourgogne (Franche-Comté actuelle), Comté de Montbéliard, Comté de Bar...
Et autres comtés, seigneuries, et acquisitions par mariages, héritages ou par guerres.

Liste des ducs [modifier]

Maison de Bosonides [modifier]
880-921 : Richard le Justicier, premier duc de Bourgogne (il reçoit le duché du roi Louis III de France)
921-923 : Raoul Ier, fils du précédent. En 923, il devient roi de France et cède le duché à son frère.
923-952 : Hugues le Noir, frère du précédent.
952-956 : Gilbert de Chalon n'a pas porté le titre ducal, est qualifié de comte principal des Bourguignons (principal lieutenant du précédent, mort sans descendance).

Robertiens (Capétiens) [modifier]
956-965 : Otton, fils d'Hugues le Grand , mariée à Liegearde de Chalon, fille héritière du précédent.
965-1002 : Henri le Grand, frère du précédent, élu par les comtes du duché de Bourgogne.
1002-1004 : Otte-Guillaume, comte palatin de Bourgogne, beau-fils du précédent.

Capétiens direct [modifier]

Armoiries des ducs capétiens de Bourgogne
bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules1004-1032 : Robert II, roi de France, neveu d'Otton et d'Henri
1032-1076 : Robert Ier le Vieux, fils du précédent et frère du roi Henri Ier de France dont il reçut le duché de Bourgogne à défaut du trône.
1076-1079 : Hugues Ier, petit fils du précédent.
1079-1102 : Eudes Ier Borrel, frère du précédent.
1102-1143 : Hugues II le Pacifique, fils du précédent.
1143-1162 : Eudes II, fils du précédent.
1162-1192 : Hugues III, fils du précédent.
1192-1218 : Eudes III, fils du précédent.
1218-1272 : Hugues IV, fils du précédent.
1272-1306 : Robert II, fils du précédent.
1306-1315 : Hugues V, fils du précédent.
1315-1349 : Eudes IV, frère du précédent.
1349-1361 : Philippe Ier de Rouvres, petit-fils du précédent.

Maison de Valois (Capétiens) [modifier]

Armoiries des ducs de Valois-Bourgogne
écartelé en 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bande componée d'argent et de gueules et en 2 et 3 bandé d'or et d'azur de six pièces, à la bordure de gueules1361-1364 : Jean II le Bon, roi de France, beau-père de Philippe de Rouvres et neveu d'Eudes IV. Philippe de Rouvres étant mort sans fils, il récupère le duché, écartant de la succession Charles le Mauvais, roi de Navarre (autre petit-neveu d'Eudes IV). Mais, les états de Bourgogne refusant l'annexion, il fut duc à titre personnel et finit par le donner en apanage à son quatrième fils.
1364-1404 : Philippe II le Hardi, fils du précédent
1404-1419 : Jean Ier sans Peur, fils du précédent
1419-1467 : Philippe III le Bon, fils du précédent
1467-1477 : Charles le Téméraire, fils du précédent

Après 1477 [modifier]
Après la mort de Charles le Téméraire, Louis XI s'empare du duché de Bourgogne et le rattache à la Couronne. Le titre de duc de Bourgogne est accordé à quelques princes de la maison de France. Mais Marie de Bourgogne, la fille du Téméraire, se proclame duchesse de Bourgogne, conserve la plupart des autres fiefs de son père et épouse Maximilien Ier de Habsbourg qui reprend à son compte le titre ducal.


Duché de Bourgogne (titre français) [modifier]

Titre de l'ancien régime [modifier]
Le titre est décerné par le roi de France à des princes, et a priori au fils aîné du dauphin :

1682-1711 : Louis de France (1682 † 1712), duc de Bourgogne, fils aîné de Louis de France, dit le grand dauphin, et petit-fils de Louis XIV. Il est le père de Louis XV et devint dauphin en 1711.
1751-1761 : Louis de France (1751 † 1761), duc de Bourgogne, fils aîné de Louis de France, dauphin, et petit-fils de Louis XV. Il est le frère aîné de Louis XVI.

Titre de courtoisie [modifier]
1950-1975 : Alphonse de Bourbon, fils aîné de Jacques Henri de Bourbon (1908 † 1975), duc d'Anjou et de Ségovie, reçoit de son père le titre de duc de Bourbon et de Bourgogne. En 1975, à la mort de son père, il prend le titre de duc d'Anjou.

Duché de Bourgogne (titre Habsbourg) [modifier]

Armoiries de Maximilien Ier où l'on voit les armes de Bourgogne sur l'écu central. On retrouve les armes de Bourgogne sur les armoiries de ses descendants.En épousant Marie de Bourgogne, Maximilien de Habsbourg reprend à son compte les possessions restantes des Bourgogne, les Pays-Bas bourguignons (actuel Benelux), le comté de Bourgogne (actuelle Franche-Comté), le titre ducal, l'Ordre de la Toison d'Or et leur armoiries.

Les Habsbourg continuent à revendiquer le duché de Bourgogne, en vain, et y renoncent à plusieurs reprises (traité du Cateau-Cambrésis (1559), traité de Nimègue (1678)). Le comté de Bourgogne est rattaché à la France en 1678. À l'issue de la guerre de succession d'Espagne, aux traités d'Utrecht (1710), les Habsbourg d'Autriche reçoivent les Pays-Bas, revendiquent l'Ordre de la Toison d'Or (il y a depuis deux ordres, un autrichien et un espagnol), mais ne semblent pas avoir émis de prétentions sur le titre de duc de Bourgogne (en tout cas, le titre est absent de leur titulature ; voir Habsbourg). Le titre se transmet donc aux rois Bourbons d'Espagne et, durant les périodes républicaines, au chef de la maison d'Espagne. Le roi Juan-Carlos le porte encore.

Duc Habsbourg de Bourgogne :

1477-1482 : Marie de Bourgogne, duchesse de Bourgogne, fille de Charles le Téméraire, et Maximilien Ier de Habsbourg, empereur, son mari.
1482-1506 : Philippe le Beau, roi de Castille et duc de Bourgogne, fils des précédents.
1506-1556 : Charles Quint, empereur germanique, roi d'Espagne et duc de Bourgogne, fils du précédent.
voir ensuite la Liste des rois d'Espagne.

Bibliographie [modifier]
1777 : " Histoire abrégée du duché " et " Description de la Bourgogne " par l'historien Claude Courtépée (documents fort estimés).
1824 : " Histoire des ducs de Bourgogne " en 13 volumes (in-8) par l'historien Prosper Brugière de Barante de la maison de Valois.


Récupérée de « http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_ducs_de_Bourgogne »

Dernière modification de cette page le 29 février 2008 à 17:17.
Droit d'auteur : Tous les textes sont disponibles sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.
Politique de confidentialité À propos de Wikipédia
========================

Conjoint 1 : ADÉLAÏDE d' ALSACE
  1. +EMMA DE-BOURGOGNE
  2. +CONRAD-II DUC-de-BOURGOGNE-TRANSJURANE

       __
      |  
    __|
   |  |
   |  |__
   |     
 __|
|  |
|  |   __
|  |  |  
|  |__|
|     |
|     |__
|        
|
|--CONRAD-I WELF-de-BOURGOGNE 
|  (0800 - 0870)x0830
|      __
|     |  
|   __|
|  |  |
|  |  |__
|  |     
|__|
   |
   |   __
   |  |  
   |__|
      |
      |__
         

PERSONNES

Page d'accueil


Page html créée par Parentèle (5.0.152) le 17 mars 2012 à 16:51:58 (GMT). Pour en savoir plus, visitez le site Parentèle.